Clarice Jensen

For This From That Will Be Filled

(Miasmah / Import)

 date de sortie

06/04/2018

 genre

Classique

 style

Néo-Classique

 appréciation

 tags

Clarice Jensen / Miasmah / Néo-Classique

 liens

Miasmah

 autres disques récents
Nadia Struiwigh
WHRRu
(Denovali Records)
Serph
Aerialist
(Noble)
Erik Honoré
Unrest
(Hubro)
Rasalasad vs Amantra
Thisturbia
(Thisco)

Présente au violoncelle sur de nombreux disques, aussi bien indé (Arcade Fire, Blonde Redhead, Beirut), folk (Joanna Newsom), post-rock (Mono) que néo-classique (Max Richter, Dustin O’Halloran), Clarice Jensen se lance à présent dans un effort solo. Si son instrument de prédilection se trouve naturellement au cœur de cet album, elle y ajoute plusieurs effets et quelques boucles, pour un résultat à la fois enveloppant et émouvant.

Au reste, l’émotion naît dès le début du disque puisque BC, morceau d’ouverture, a été composé en collaboration avec Jóhann Jóhannsson et que celui-ci est décédé depuis, début février dernier. La conjonction des couches de violoncelle nous fait alors inévitablement revenir en mémoire les enregistrements et concerts de l’Islandais, dont celui donné au Bozar Electronic Arts Festival il y a six mois. Ici, une ligne profonde et grave se trouve conjuguée à une partition plus aigüe, tandis que certaines attaques de cordes sonnent comme une complainte vocale. Passé ce titre et le souvenir qu’il convoque, l’États-Unienne livre un autre morceau co-écrit, avec Michael Harrison, cette fois-ci) : quelques touches de clavier croisent alors la route de son instrument, chargé de la note tenue d’arrière-plan, avant que le jeu de celui-ci ne s’accélère pour un final un peu plus chargé.

Reste enfin la dernière proposition, séparée en deux plages, d’un album aux longs morceaux (plus de cinquante minutes en totalité). Le morceau-titre voit, sans surprise, Clarice Jensen explorer les différentes possibilités offertes par son violoncelle, allant chercher dans les profondeurs certaines sonorités, mariant celles-ci avec des samples tout aussi noirs, mais sachant aussi faire percer la lumière en travaillant sur les cordes plus aigües. Avec une telle description, on ne sera guère surpris de trouver ce disque sur Miasmah, le label étant à la fois adepte de néo-classique, de noirceur et de violoncelle (dans la lignée de l’album de Svarte Greiner où Erik K. Skodvin agissait également en solo sur ce même instrument). Mais, tandis qu’Apart sonnait trop comme un exercice de style, For This From That Will Be Filled opte pour un positionnement plus traditionnel (le jeu de Jensen ne s’accommode pas d’expérimentations) qui, au final, s’avère plus pertinent.

François Bousquet
le 26/04/2018

À lire également

James Welburn
Hold
(Miasmah)
Svarte Greiner
Apart
(Miasmah)
FNS
s/t
(Miasmah)
Jacaszek
Treny
(Miasmah)