Ekin Fil

Maps

(Helen Scarsdale Agency / Import)

 date de sortie

17/08/2018

 genre

Rock

 style

Ambient / Folk

 appréciation

 tags

Ambient / Ekin Fil / Folk / Helen Scarsdale Agency

 liens

Helen Scarsdale Agency

 autres disques récents
Barnacles
One Single Sound
(Boring Machines)
Wealth
Primer
(Ventil)
Tom Hall
Fervor
(Elli Records)
Less Bells
Solifuge
(Kranky)

En l’espace d’une année, ces pages auront évoqué, dans le désordre, deux albums d’Ekin Fil paru ces deux derniers étés. Avec le retour de cette saison, la Turque nous livre un sixième long-format, à nouveau publié sur The Helen Scarsdale Agency, dans lequel elle creuse encore davantage le sillon suivi dans ses précédents efforts, soit une ambient feutrée et un chant murmuré, travaillé par des effets mettant celui-ci à distance et renforçant son caractère embué. À l’écoute de ses enregistrements antérieurs, on pouvait émettre quelques réserves, notamment du fait que, précisément, la voix de la musicienne se trouvait placée trop en arrière ; ces remarques peuvent être reprises sans peine cette fois-ci puisque, même réduite à sa plus simple expression (quelques notes de clavier ou d’orgue, une nappe discrète), l’instrumentation s’avère toujours plus présente que le timbre d’Ekin Üzeltüzenci, dont les paroles se révèlent toujours aussi indescriptibles.

Sous ce jour, lorsque la Turque nous livre un morceau intégralement instrumental, on le trouvera probablement plus convaincant, par la manière dont elle arrive à contenir la saturation, tout en jouant sur un effet de flux et reflux, mis en regard d’accords mineurs de son clavier (Away). De même, lorsque théremine et clavier sont invités à dialoguer, la participation vocale paraît presqu’anecdotique face à la pertinence de la conversation entre les deux instruments (On The Move). À l’inverse, le caudal At Dawn, avec ses huit minutes et quarante secondes, s’étire trop en longueur et ne propose pas suffisamment d’évolution ou de plongée en profondeur pour intéresser.

Signalons, en parallèle et hormis ce dernier morceau, que, plus l’album avançant, plus le dosage semble trouvé par Ekin Fil entre ses instruments et sa voix, jusqu’à parvenir à un point de quasi-équilibre sur certaines pistes de la face B de ce disque sortant en vinyle et digital (Nocturnal Arc et Insomnia, par exemple). Gageons alors que cette heureuse dynamique sera renforcée sur un album futur. Rendez-vous l’été prochain ?

François Bousquet
le 04/09/2018

À lire également

Ekin Fil
Ghosts Inside
(Helen Scarsdale Agency)
BJ Nilsen & Stilluppsteypa
Passing Out
(Helen Scarsdale Agency)
BJ Nilsen & Stilluppsteypa
Big Shadow Montana
(Helen Scarsdale Agency)
Murmer
What Are the Roots That Clutch
(Helen Scarsdale Agency)