The Declining Winter

Belmont Slope

(Home Assembly Music / Import)

 date de sortie

21/09/2018

 genre

Rock

 style

Post-Rock / Lo-Fi

 appréciation

 tags

Home Assembly Music / Lo-Fi / Post-Rock / The Declining Winter

 liens

Home Assembly Music
The Declining Winter

 autres disques récents
Eternell
Still Light
(Sound in Silence)
Moskus
Mirakler
(Hubro)
Tim Hecker
Konoyo
(Kranky)
Epic45
Through Broken Summer
(Wayside and Woodland Recordings)

À son apparition en 2007-2008, on salua l’arrivée de The Declining Winter, heureux relais après la mise en sommeil de Hood et mettant en œuvre des principes proches mais avec un caractère plus acoustique et plus pastoral. Un concert en 2009 au Pop In vint confirmer ce sentiment. Par la suite, les sorties se multiplièrent et, pour l’année 2015 par exemple, deux albums, un mini-album partagé et un EP digital furent publiés. Ces pages recensèrent les deux longs-formats, en soulignant les qualités mais aussi les limites. Près de trois ans ont passé, avec simplement un album digital dans l’intervalle et nous voici face à un nouveau recueil de chansons du Britannique. On aurait alors pu espérer qu’avec le temps, à la fois nos circonspections s’amenuisent et l’écriture de Richard Adams gagne en qualité.

Malheureusement, force est de constater qu’on émettra ici les mêmes réserves que pour Home For Lost Souls et Endless Scenery : caractère trop semblable des compositions, instrumentations ressemblantes, sempiternelle utilisation des mêmes automatismes (mise en boucle d’un arpège de quatre notes de guitare comme base mélodique de chaque morceau, chant un peu traînant, rythmique basique), chant pas toujours juste (Near Garden) et convocation trop ostensible de la campagne anglaise comme motif ornemental. À ce sujet, The Declining Winter nous annonce vouloir réaliser la bande-son d’une virée automobile sur l’autoroute reliant Liverpool, Manchester et Leeds ; certes les boucles de six-cordes renforcent-elles l’aspect régulier de la conduite et le caractère défilant du paysage, mais on se situe définitivement dans une forme de cliché.

Soyons justes cependant : une nouvelle fois, quand les comparses de Richard Adams sont davantage mis en avant, l’ensemble se fait nettement plus convaincant, à l’image de la progression de Break The Elder, laissant de plus en plus de place à la batterie et à la trompette de Chris Cole. En outre, quand The Declining Winter accepte de délaisser sa guitare, pour laisser Martin Cummings (alias Northerner) se charger de tisser des nappes, on bascule dans un registre plus évanescent qui fait office de saine respiration (Twilight Rating). De même, ce type d’atmosphère se retrouve sur les huit minutes de Still Harbour Hope, divagation un peu plus vaporeuse que le reste d’un album bien trop mécanique.

François Bousquet
le 22/11/2018

À lire également

Northerner
I Am On Your Side
(Home Assembly Music)
29/11/2001
Low / Hood
(Nouveau Casino)
06/05/2002
Hood / M83
(Café de la Danse)
The Declining Winter
Endless Scenery
(Sound in Silence)