Northerner

End Of The Holiday

(Home Normal / Import)

 date de sortie

23/11/2018

 genre

Electronique

 style

Future Jazz / Post-Rock

 appréciation

 tags

Future Jazz / Home Normal / Northerner / Post-Rock

 liens

Northerner
Home Normal

 autres disques récents
The Star Pillow
Music For Sad Headbangers
(Midira Records)
Lali Puna
Being Water (EP)
(Morr Music)
Kin Leonn
Commune
(Kitchen.)
V/A
Cottage Industries 8
(Neo Ouija)

Les six ans et demi passés depuis la publication d’I Am On Your Side ont permis à Northerner de s’interroger sur son choix de registre musical. C’est ainsi que celui qui a débuté dans un post-rock mélancolique, avant d’aller vers une ambient plus sombre, puis une électro assez laid-back, se tourne à présent vers des rivages entre post-rock et future jazz. Sous ce rapport, les déliés de guitare lumineuse et les petites rythmiques répétitives, présents dès le morceau d’ouverture, cadrent bien le propos.

À mesure que le disque se déroule, tel ou tel aspect peut se voir renforcé, à l’image des rythmiques plus soutenues de Final d’Estiu, des partitions mélodiques de Dijous, de l’aspect quasiment vertigineux des pulsations de Nomes Jo, des apparitions et disparitions d’accords de guitare d’Arribant Al Final ou des vocalises d’A L’Estiu El Nostre Pare Ens Va Deixar. Nonobstant ces petites différences, l’ensemble du disque se caractérise par une belle homogénéité et une cohérence certaine, accompagnant l’auditeur tout au long de sa quarantaine de minutes.

Souvenirs de voyages en Catalogne, les huit morceaux du disque en conservent (au-delà de l’aspect très évocateur, voire cinématique, des compositions) quelques stigmates, comme ces bribes de guitare acoustique flamenca qu’on peut entendre à un endroit, et naturellement le catalan employé comme langue pour les intitulés des morceaux. Dans ce contexte, pas étonnant non plus qu’on trouve, à force, l’ensemble un rien émollient, se complaisant presque dans cette conjonction entre lignes de six-cordes souples et rythmiques programmées non agressives. Mais ce serait faire un bien mauvais procès à Martin Cummings que de ne retenir que cela de cet album soyeux et touchant.

François Bousquet
le 01/02/2019

À lire également

Konntinent
The Empire Line
(Home Normal)
Ian Hawgood + Wil Bolton
Transparencies
(Home Normal)
Two People In A Room
s/t
(Home Normal)
Giulio Fagiolini
Dietro A Un Vetro
(Home Normal)