Dntel

Away

(Morr Music / Bigwax Distribution)

 date de sortie

03/09/2021

 genre

Electronique

 style

Pop

 appréciation

 tags

Dntel / Morr Music / Pop

 liens

Morr Music

 autres disques récents
Tim Linghaus
Memory Sketches II
(Schole)
Grouper
Shade
(Kranky)
Dryft
From Stasis
(n5MD)
Joshua Trinidad
Sleeping With Worries
(Subcontinental Records)

Annoncée au moment de la publication de The Seas Trees See, six mois auparavant, la sortie d’Away permet à Dntel de réaliser un diptyque sur Morr Music et Les Albums Claus. Pensé en résonance avec son prédécesseur, ce nouvel album se veut aussi pop et léger que celui du début d’année était plus électronique et rêveur : chant sur tous les morceaux, mélodies un peu accrocheuses, arrangements tout aussi immédiats, rythmiques gentiment présentes, aspect un peu sucré de l’ensemble.

Intrigué par le timbre officiant au chant, l’auditeur se rabat sur la note d’intention pour y apprendre qu’il s’agit, en réalité, de celui de Jimmy Tamborello, retravaillé et affublé d’effets, pour lui donner une consistance plus enfantine et féminine. Cette transformation, un peu différente des voix auto-tunées qui saturent les ondes commerciales, parvient à séduire, par cet entre-deux dans lequel elle se situe, avec des accents très touchants par endroits (No Common).

Musicalement, le propos peut néanmoins verser dans une certaine facilité, quand les pulsations se font trop basiques et attendues (Connect, Bridge). Naturellement, le parti-pris pop induit ce genre de pistes, un rien faciles, et on peut aussi les apprécier au premier degré, sans autre arrière-pensées, d’autant plus que Dntel sait les faire cohabiter avec des propositions un peu plus aventureuses (I Made Something), sur un disque finalement tout à fait rafraichissant.

François Bousquet
le 02/12/2021

À lire également

Sin Fang
Flowers
(Morr Music)
Fat Jon & Styrofoam
The Same Channel
(Morr Music)
Telekinesis
Telekinesis !
(Morr Music)