Festival L’Etalage : Woom - Odd Mountain Trio - Melmac - Chevreuil

 date du concert

06/04/2001

 salle

Instants Chavirés,
Montreuil

 tags

Alexandre Bellenger / Chevreuil / Instants Chavirés / Matthieu Saladin / Melmac / Woom

 liens

Melmac
Instants Chavirés
Alexandre Bellenger

 dans la même rubrique
02/09/2018
Jazz à la Villette 2018 : Yazz Ahmed / Dhafer Youssef
(Grande Halle de la Villette)
26/06/2018
Tomoko Sauvage / Andrew Pekler
(Jeu de Paume)
25/05/2018
Festival Villette Sonique 2018 : Mogwai / Jon Hopkins
(Grande Halle de la Villette)

Organisé par le label Beau Caillou, L’étalage va nous permettre sur 2 jours de découvrir quelques groupes de la nouvelle scène musicale française, que ce soit rock, post-rock, electronique ou expérimentale.

Premier jour en ce vendredi avec, peu après notre arrivée, Hervé Boghossian membre de Ion+, qui pour l’occasion sera accompagné d’un clarinettiste. Un set en deux partie : dans un premier temps hervé a la guitare alterne mélodie et passage improvisé triturant sa guitare, en parfait accord avec Matthieu Saladin, le clarinettiste très free jazz. Il abandonnera ensuite la guitare au profit d’un iMac produisant une musique a la fois calme et expérimental, toujours soulignée par des impros.

Woom prendra le relai, lui au synthé analogique, elle au sampler, pour de nouvelles expérimentations 100% electro cette fois, mélangeant nappes synthétiques et bruitages saturés, distorsions. 4 titres parmis lesquels premier et dernier seront les plus attachants.

Odd Moutain Trio : on ne va pas s’attarder sur ce groupe trop rock pour nous, assez fade sur l’ensemble malgrés quelques passages un peu plus inspirés.

La raison de notre déplacement, Melmac que l’on a déjà vu aux Instants il y a un an, et qui s’apprête a sortir un deuxième Ep. En un an les guitares sont passées au second plan au profit de samples et sonorités électroniques.
On retrouve pour commencer des nappes de guitares produisant une musique incitant au rêve mélancolique, nappes qui prennent de l’importance au fil du morceau avant de laisser place a une sonorité d’orgue.
Perché au dessus de la porte des Instants, Melmac a du mal a capter l’attention d’un public bavard que les titres enchainés n’oblige pas a applaudir régulièrement...
L’usage de sampleur va de paire avec celui de boucles (donnant un aperçu du nouvel Ep a venir) auxquelle se superposent des extraits de dialogues, ou de films puisque l’on retrouvera le fameux "My mind is going" de HAL dans 2001 l’Odyssée de l’Espace.
On finira avec un magnifique morceau avec mélodie aux sonorités de marimba, et c’est HAL qui cloturera le set avec son "Goodbye !!"
Excellente prestation d’un groupe qui a changé ses outils mais qui garde les mêmes ambiances douces et feutrées

La soirée se terminera avec Chevreuil, un groupe vraiment impressionnant sur scène. Deux musiciens, un guitariste et un batteur, face a face donnant l’impression d’assister a un duel sonore.
La batterie est très forte et donne aux morceaux une tension assez impressionnante. Le jeu du guitariste est lui aussi franc, direct, sans aucune hésitation et le son très clair. L’ensemble forme un rock instrumental fort sympathique, mais le live ajoute une dose de spectacle interessante.
Ainsi le guitariste muni d’un nombre de pédales impressionnante passe son temps a sampler des phrases musicales qu’il relance selon son bon vouloir. le principe n’est pas nouveau et frôle ici la démonstration lorqu’il quittera la scène en laissant tourner ses boucles, mais cela reste amusant et cloturera agréablement la soirée.

Fabrice ALLARD
le 10/04/2001

À lire également

28/07/2009
Couleur / Ursula / (...)
(Antirouille)
07/06/2016
Melmac
(Pop In)
Plateformes
S/t
((1.8)sec.records)
21/10/2015
Melmac / Michel Gentils
(Instants Chavirés)