Tortoise - The Sea and Cake

 date du concert

02/04/2001

 salle

Elysée Montmartre,
Paris

 tags

Elysée Montmartre / The Sea and Cake / Tortoise

 liens

Elysée Montmartre

 dans la même rubrique

Voici un mois qu’est sorti leur dernier album Standards, et les voilà déjà sur une scène parisienne dans le cadre de leur tournée. En première partie sous aurons droit a The Sea and Cake qui n’est pas un ovni puisque John McEntire est batteur au sein de ce groupe.
On en attendait peut-être trop, mais cette prémière partie fut décevante : Il y a un peu plus de 3 ans ils nous offrait un excellent concert aux Instants Chavirés, des morceaux très tendus, une batterie en premier plan, un chant riche. Aujourd’hui tout passe au second plan et le résultat est assez fade, mou, et n’accroche pas le public. Il faudra bien attendre 3 ou 4 morceaux pour que la sauce prenne, mais l’impression reste mitigée malgré le très bon dernier titre.

C’est ensuite au tour de Tortoise, McEntire à la batterie pour démarrer. Le concert commencera comme le dernier album, avec un Seneca très rock en guise d’introduction avant de s’orienter vers un groove entraînant formé de basse et batterie.
On appréciera la variété des titres, remontant jusqu’à Millions Now Living will Never Die, les surprises comme Djed réorchestré avec un final plus electro. Même ce qui fait la réussite de Tortoise reste un enchantement, comme les mélodies de metallophone qui se croisent, s’enchevêtrent.

Si la musique de Tortoise se suffit a elle-même, le spectacle fut pourtant bien plus large : les musiciens n’arrêtent pas de changer d’instrument perdant le spectateur distrait, se relayant pendant les transitions pour enchainer 2 titres. Ajoutons a cela des visuels forts réussis alternant minimalisme géométrique et textures floues.
Le son est parfait, clair, et le groupe profite de break pour se lacher un peu, improviser, expérimenter, faire quelques solos qui séduiront un public enthousiaste, saluant 3 notes d’intro, sifflant juste après un solo.

On pourra peut-être regretter le manque de communication du groupe, que ce soit avec le public ou même entre eux, McEntire semblant même faire la gueule... tendu, stressé...
Mais on était là pour la musique et on a été plutôt bien servi grace a un concert plus interessant que leur dernier album.

Fabrice ALLARD
le 07/04/2001

À lire également

Activities of Dust
A New Mind
(Adluna Records)
26/05/2018
Festival Villette Sonique
(Parc de la Villette)
Tortoise
Standards
(Warp)