Soirée Rune Grammofon : Supersilent / In The Country / Susanna & The Magical Orchestra

 date du concert

13/11/2006

 salle

Dynamo,
Pantin

 tags

Arve Henriksen / Deathprod / Dynamo / In The Country / Morten Qvenild / Rune Grammofon / Supersilent / Susanna & The Magical Orchestra

 liens

Supersilent
Arve Henriksen
In The Country
Susanna & The Magical Orchestra
Rune Grammofon
Dynamo
Deathprod

 dans la même rubrique
19/09/2017
David Merlo / Gaute Granli / Steve Jansen
(Pointe Lafayette)
05/08/2017
Ujjaya
(Petit Bain)
02/06/2017
Acetate Zero / He Died While Hunting
(Olympic Café)

Six ans presque jour pour jour après une première soirée dédiée au label Rune Grammofon organisée dans le cadre du festival Batofar cherche le Nord (avec Deathprod, Biosphere, Alog et Supersilent), une tournée européenne commune de trois groupes signés sur le label norvégien (Susanna & The Magical Orchestra, In The Country, Supersilent) est l’occasion d’un nouveau rendez-vous avec cette structure. Direction donc la Dynamo, espace consacré aux nouvelles formes de jazz, implanté à Pantin par l’équipe de Banlieues Bleues et fort bien configuré : un grand atrium avec exposition de photos, place pour le merchandising et buvette-mini-cafétéria avant de pénétrer dans la salle proprement dite où environ 200 personnes peuvent prendre place dans des sièges disposés en forme de “ C ”.

C’est Susanna & The Magical Orchestra qui débuta la soirée avec Susanna Wallumroed au chant et Morten Qvenild aux instruments (piano électrique et électronique la plupart du temps, piano à queue parfois). Alternant reprises alanguies et sépulcrales de classiques rock (Enjoy The Silence, Love Will Tear Us Apart Again ou Hallelujah) et morceaux originaux, le duo proposa une prestation pas désagréable mais malheureusement marquée par une trop grande homogénéité dans le chant de Susanna. Dès lors, on concentra notre attention sur les (longs) passages instrumentaux de chaque titre pour y apprécier le dialogue entre une electronica aux sonorités minérales et piano aux accents plus jazz.

Place ensuite à In The Country qui était la raison majeure de notre déplacement à la Dynamo, charmés que nous avions été par le premier album du trio norvégien (This Was The Pace Of My Heartbeat), sorti début 2005. Alors que leur second long-format vient de paraître, toujours sur Rune Grammofon, c’est avec une impatience certaine qu’on s’installe pour écouter la formation d’Oslo. Là où les premières mesures de la contrebasse de Roger Arntzen nous laissaient penser qu’on allait passer un moment plutôt calme, les fulgurances de la batterie de Paal Hausken et du piano de Morten Qvenild vinrent rompre le cours tranquille des événements par des poussées sonores aussi subites que bienvenues. Les Norvégiens alternèrent ainsi entre passages alanguis où la rondeur de la contrebasse répondait idéalement au jeu flirtant avec l’improvisation du piano et moments plus proches d’un free jazz enlevé. Aussi mélodiquement abouti que passionnant dans son exploration de diverses voies, le set d’In The Country parvint même à nous faire apprécier le chant sur certains morceaux comme l’excellent Everyone Live Their Life. Une prestation de très haut niveau donc.

Supersilent clôtura la soirée par son free-jazz expérimental multi-instrumenté : batterie, claviers, électronique, orgue, guitare, trompette. Pendant qu’Arve Henriksen variait les utilisations de sa trompette (criant dedans, la poussant dans les aigus ou en étouffant le son), Staale Storløkken accentuait le caractère psyché de son orgue, Helge Sten (qu’on connaît par ailleurs pour des travaux synthétiques sous l’alias Deathprod) s’occupait de l’électronique et Jarle Vespestad optait pour un jeu sur les fûts typiquement free. Pas inintéressant, l’ensemble nous laissa pourtant extérieur ; n’arrivant pas à accrocher à une telle musique, nous préférâmes quitter les lieux au bout d’une vingtaine de minutes.

François Bousquet
le 19/11/2006

À lire également

Espen Eriksen Trio
You Had Me At Goodbye
(Rune Grammofon)
22/11/2009
Arve Henriksen
(Duc des Lombards)
Finland
Rainy Omen
(Hubro)
Arve Henriksen
Strjon
(Rune Grammofon)